Le pardon, avoir le don de donner sa part.

22/02/2018


Le pardon :

Bonjour à toutes et à tous !

Un sujet m'anime beaucoup depuis un certain temps, le pardon ! Un sujet qui semble être difficile pour les uns, impossible pour d'autres, et certains qui travaillent pour aller vers leur liberté personnelle.

Mais comment fait-on ça ? Pardonner ? Pardonner qui et pourquoi ?

«Pardonner = donner une part de... »

C'est intéressant de le percevoir sous cet angle, car du coup ça visualisation est plus claire pour saisir la question du comment.

Bon ok, mais donner une part à qui ? Et bien j'aime bien l'imager sous ce point de vue, tout en vous laissant le choix de donner cette part à qui vous souhaitez la donner.

Moi je la donne à l'univers, d'autres la donnerons à la Source, d'autre la Terre, d'autres Dieu, et si vous ne croyez en rien, donner là à la Vie, après tout vous pouvez croire que vous êtes vivant ! 

Pour qui, Pourquoi ? Le pardon nous offre l'avantage de nous soulager d'un poids, un poids supplémentaire qui une fois enlevé nous rend plus léger, plus bienveillant envers Soi-même et les autres.

Certaines phrases comme : « je lui pardonnerai jamais ce qu'il a fait » peuvent ressortir de votre mental. Mais ne vous inquiétez pas, le pardon, on le fait pas pour l'autre au départ, on le fait pour Soi.

Et en effet il n'est pas toujours évident de pardonner, car il y a des étapes, que nous oublions souvent.

Alors pour vous aider à vous les remémorer, je vous les propose en rimes, pour vous amuser et peut-être agrandir votre idée du pardon :

Accepter :

L'acceptation est une première étape utile,

Qui n'est pas des moindre, parfois très subtile,

Nous permettant d'ouvrir une nouvelle porte,

De sorte à lâcher la culpabilité maintenant morte.

Le pardon :

Pardonner est un thème peu souvent abordé,

Qui résulte simplement à donner une part,

Une part de qui, de quoi... Une part pimenté,

Qui recèle d'un art parfois barbare pour un nouveau départ.

Le deuil :

Le processus du pardon nous amène au deuil,

Etape émotionnelle engendrant en nous sentiment,

Tristesse, colère, jugement s'en vont au seuil,

De ce nouveau départ aimant et abondant.

La renaissance :

Il va de Soi que si quelque chose se meurt,

Quelque chose nait, c'est loin d'être un leurre.

Une part de vous est donnée, une autre se créée dans le cœur,

Vous remerciant d'être redevenu créateur de VOTRE bonheur.

Le chemin :

Le pardon exige patience et répétitions,

Conscience de ce que nous avions, étions,

Nous menant à notre réalisation tant espérée,

Une fois transformé/e/, pour avancer sur les marches de notre liberté.

Merci pour votre lecture et belle journée à toutes et à tous ! Merci !


Spéciale dédicace à Ahori Chaman : « Merci l'Ami ! »